1/1

panorama-chips

apéro &
DÉCOUVERTES


 

                  /                  / ...

nnnnn

JEUDI
1er
OCTOBRE

18H-21h

AUX CHAUDRONNERIES

CE SOIR LÀ, ILS VIENNENT EXPLIQUER LEUR DÉMARCHE, FAIRE PARTAGER LEUR VISION DU MONDE OU TRANSMETTRE UN SAVOIRS :

LA NOUVELLE ÉCONOMIE AFFECTIVE

Nicolas Guillemin, plasticien et engagé sur les problématiques sociétales, viendra nous activer autour de l'économie affective.

Et si l’économie était une affaire de sentiments plus que de marchandises ? Et si nos sentiments nous emmenaient plus que l’économie financière actuelle, vers les êtres vivants et les choses partagées ? La nouvelle économie affective décrit un ensemble de manières d’être et de penser originales et essentielles, comme l’amativité, le sentiment de la rencontre ou l’esséité, le sentiment des êtres vivants. L’économie affective est présentée sous la forme d’un jeu de cartes, à la fois objet artistique et ludique, nous essaierons lors du panorama-chips d’en explorer ensemble les possibilités. 


Arnaud freycenon 

Récit d'une cantine solidaire à la Goûtte d'or !

A l’origine du Collectif 4C (Collectif Café Culture Cuisine), créé en mai 2015, on trouve un groupe d’habitants de la Goutte d’Or, parents d’élèves, voisins, membres d’associations, artistes, qui sont impliqués dans la vie de quartier, notamment dans l’engagement associatif local. Nombre des membres fondateurs du 4C émanent du Collectif Parents 18e, à l’initiative, par exemple, de la braderie et de la tombola des écoles.

L’objectif des fondateurs du Collectif 4C est d’orienter cette synergie humaine vers un lieu de convivialité et de solidarité, café associatif, culturel, et cuisine du quartier : un espace partagé et à partager.


ADÉLIE LACOmbe

Être ou ne pas être designer dans la transformation publique

Après un cursus d'études super longues dans une école de design, je me lance il y a trois ans à mon compte dans le design des politiques publique. Tantôt pseudo-sociologue, tantôt pseudo-facilitatrice, tantôt fausse-architecte ou encore tantôt consultante, les rôles que j'endosse imitent - sans les égaler ! - de nombreux corps de métiers, s'en appropriant par là même les méthodes et outils. Au fil de l'eau, je me rends compte que personne ne comprend bien ce que je fais, mais je ne ne suis moi-même pas en mesure d'expliquer simplement mon métier ! La controverse est la suivante : le/la designer est-il un.e escroc ou le terrain des politiques publiques contraint-il les métiers à être caméléons ?

L'ENTRÉE EST GRATUITE ET OUVERTE À TOUS MAIS N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE (GARDEZ MOI UNE PLACE) ET D'AMENER UN PETIT QUELQUE CHOSE POUR L'APÉRO !

CHAUDRON

un

ACTUALITÉS & RECHERCHES
DES CHAUDRONNERIES, RÉSIDENCE D'ÉCONOMIES SOCIÉTALES

SuRleFeU

GARDEZ
MOI UNE PLACE !

>  >  >  >  >  >  >  >  >  >  >  >  >  >

je n'y serai pas

APÉRO,
DÉCOUVERTE
,

RENCONTRES,

CLEFS

INFOS LÉGALES