1/2

                  /                   / ...

nnnnn

MARDI

28

JANV.

14h30-

17h30

AUX CHAUDRONNERIES

GARDEZ
MOI UNE PLACE !

TOUT LE
CO-DÉVELOPPEMENT

SESSION DE
PROGRAMMATION.

CONCEVOIR
ENSEMBLE
LES RENCONTRES
DE LA
RÉSIDENCE.

Depuis son ouverture en janvier 2017,
la résidence d'économies sociétales des Chaudronneries œuvre à la mise en place d'un écosystème coopératif pour ses résidents, ses partenaires et les acteurs du territoire. Concrétisé par des ateliers, expérimentations, rencontres et événements, ce dispositif intitulé "co-développement" répond d'abord à des besoins d'entrepreneurs, de porteurs de projet, d'artistes et de chercheurs souhaitant développer leurs pratiques et stabiliser leur économie. L'objectif premier du dispositif est la modélisation de logiques coopératives économiques par le décloisonnement des pratiques et la solidarité entre les porteurs de projet. Ainsi, les principes fondateurs sont :

 

La mise en valeur et l’approfondissement des singularités de chaque porteur de projet.

La mise en dialogue et en coopération de milieux et secteurs d'activités hétérogènes.

L'apprentissage et la sensibilisation à
des méthodologies de travail singulières
.

La mise en perceptive de sujets sociétaux et économiques à travers l'étude des projets résidents.

 

Le groupe de programmation est né en aout 2018 lors de la mise au vert de l'équipe associative.
Les constats et réponses ont été les suivants :

Fréquentation insuffisante des ateliers/rencontres. En impliquant davantage les résidents dans la conception des rendez-vous nous accroitrons la fréquentation (+ de bouche à oreille
et relais de communication des résidents impliqués).


Méthode d'étude de cas basée sur l'étude
globale des projets résidant non concluante car peu attractive et trop vaste.
Les études de cas seront désormais centré sur des projets spécifiques ou actualités des résidents ou du territoire. Il sera mis en avant la thématique principale que nous souhaitons faire ressortir pour encore plus préciser la rencontres.


Fort développement de l'activité de
la résidence d'économies sociétales.
En donnant la main aux résidents nous multiplions et répartissons les forces
de travail. 

 

Désir d'implication et de compréhension
des méthodes d'animation de la part des résidents.
La co-conception des animations permet d'entrer en profondeur dans les logiques participatives et coopératives
à l'origine de la politique d'action de
la résidence.
   

Il a donc été décidé d'ouvrir la programmation et la conception des temps du co-développement aux résidents !

 

À raison d'une fois tous les deux mois, l'équipe des Chaudronneries accueille désormais les résidents volontaires dans leur temps de conception des événements des 6 mois à venir.
Sur une demi-journée le groupe de programmation est organisé autour de trois sous-groupes :

ORGANISATION.
Il s'agit ici d'aborder les questions logistiques, la planification et la communication.

THÈMES & SUJETS.
Il s'agit ici de sélectionner les thèmes, contextes et actualités qui seront à la base de l'atelier, de la rencontre ou de l’événement à monter.
Il sera aussi abordé la participation d'éventuel intervenant et la mise en place de partenariat en discussion avec le sous-groupe "organisation".

INTELLIGENCE COLLECTIVE.
Il s'agit ici de concevoir l'animation adéquat et les méthodes collectives
qui vont être sollicitées au regard des thèmes et sujets abordés.

Les méthodes de travail respectives à chaque sous-groupe sont encore à définir. Cependant une approche globale a été discutée : chaque séance de travail mettra en avant les sujets, thèmes et contextes pouvant être matière à réflexions lors des rencontres du co-développement. Ce tableau sera continuellement augmenté à chaque séance de travail. Il pourra éventuellement l'être en dehors de ces séances de travail et pourra s'appuyer sur l'espace tendanciel initialement imaginé par les Chaudronneries.

Dans tous les cas, le choix des sujets, la production des événements comme la qualité des animations devra être en cohérence avec la charte suivante (non définitive) :

1. Les sujets, contextes ou thèmes doivent pouvoir être appropriables par tous les participants : qualité du sujet, de l'animation et/ou de la communication

2. Les rencontres ne sont pas des formations ni des temps d'accompagnement (à l’exception des temps "Bien-Faire", "Oeil-Piquant", "Court-circuit" et "Point d'étape").
Elles sont avant-tout des temps de recherche & développement basés sur l'interrogation et l'ouverture de possibles tant sur les sujets que sur les formes d'animation.

3. Les rencontres doivent avoir un ancrage territorial fort : les contextes et sujets doivent avoir une résonance sur le territoire où se déroule la rencontre.

4. Les rencontres doivent mettre à l'honneur les croisements de disciplines, de regards, d’expertises, de pratiques...

5. Les rencontres doivent si possible être productives : elles aboutissent à des prototypes, des planches de présentation, des enregistrements, des expositions,
des actions...

6. Les rencontres doivent faire l'objet
de restitutions publiables. Elle doivent être intelligibles pour les personnes n'ayant pas pu y participer.

7. Les rencontres doivent veiller au soin des individus en présence et garantir des conditions d’expression et de dialogue bienveillantes.

À partir de ces premiers éléments, nous construirons désormais une programmation plus en adéquation avec les résidents et les contextes territoriaux observables dans l’environnement
de l'établissement (géographique ou thématique).

CHAUDRON

un

ACTUALITÉS & RECHERCHES
DES CHAUDRONNERIES, RÉSIDENCE D'ÉCONOMIES SOCIÉTALES

SuRleFeU

CHAUDRON

un

EN SAVOIR PLUS SUR >

CONTACTS

CRÉDITS

...............

...............

INFOS LÉGALES